04 78 54 22 81
8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

Le candidat 2.0

Le candidat 2.0

Le CV est une pratique ancrée dans les mœurs depuis bien longtemps et il serait aventureux de dire qu’il disparaîtra demain. Néanmoins une mutation de la forme du CV est d’ores et déjà bien implantée ! Exit le CV papier et bonjour le CV en ligne !

Les profils des candidats sur les réseaux sociaux professionnels sont finalement des CV en ligne qui regroupent non seulement les formations et les expériences des candidats mais ils contiennent également parfois des informations très intéressantes comme par exemple des recommandations d’anciens employeurs ou collègue. C’est ce qu’on appelle désormais un candidat 2.0.

 

Mais qu’est ce qu’un candidat 2.0 de nos jours ?

C’est avant tout un professionnel qui cherche à évoluer ou à retrouver une activité professionnelle. Il utilise donc les réseaux sociaux professionnels pour développer des points de contacts, accroître sa visibilité auprès des recruteurs, contacter directement des recruteurs, recueillir des informations sur les activités et les offres d’emploi des entreprises.

Il a éventuellement un blog où il fait valoir ses compétences et ses aptitudes à travers les articles qu’il rédige.

Membre d’un réseau ou plusieurs réseaux, il communique à travers son profil sur son parcours, ses projets, ses relations professionnelles. Il reçoit et donne des recommandations.

 

Candidat 2.0, quels intérêts ?

Le candidat juste « vitrinisé » n’a pas grand chose de plus à attendre de sa présence sociale que lorsque son CV était seulement dans une CVthèque.

Le candidat 2.0, le « vrai », peut enrichir sa démarche de recherche d’évolution ou d’emploi. Il peut différencier son profil de son CV en présentant son parcours et ses projets pour susciter la conversation. Il peut élargir son réseau de relations en capitalisant sur ses expertises techniques ou sectorielles et en élargissant ses relations par des rencontres physiques ou des participations à des évènements. Il réalise de nouveaux apprentissages par l’écoute et la veille, recueille des feedbacks, des partages réciproques d’expériences ou de connaissances. Des interactions à la fois sincères et tactiques qui soutiennent ses objectifs « business »…

 

En conclusion, ce que nous pouvons ressortir de notre analyse, c’est que le recrutement 2.0 reste avant tout un moyen de recrutement complémentaire avec ses forces et ses faiblesses. C’est principalement un outil de communication entre les candidats et les recruteurs. Du côté des entreprises, l’utilisation des réseaux sociaux permet d’améliorer la visibilité des offres et de dégager une image plus moderne. Du côté des candidats, les réseaux sociaux permettent d’accroitre la visibilité de leur CV et de leur statut. Cependant, il faut bien considérer que les réseaux sociaux sont utiles dans l’objectif d’engager une rencontre physique. Le recrutement 2.0 ne remplace pas tous les outils du recruteur d’aujourd’hui. Dans le classement général des méthodes de recrutement, les jobboards restent en tête. Il y a quelques éléments à prendre en compte dans l’utilisation des réseaux sociaux. Les candidats doivent faire attention aux dérives de l’identité numérique et mettre à jour régulièrement leur profil. Et de leur côté, les recruteurs doivent être proactifs dans leur façon d’interagir avec les candidats sur les réseaux pour les attirer au mieux.

 

 

 


 

 

Mostly cloudy

17°C

PARIS

Humidite: 50%
Vent: NW at 11.27 km/h
Mercredi 9°C / 18°C Partly cloudy
Jeudi 9°C / 20°C Partly cloudy

Actualités

Inscriptions